Marie FILIPPI est admise sur concours en 2018 au CRR de Nice en classe CHAM en 3ème cycle.

Inscrite en 2011 elle a étudié le violon avec Bruno JOUVENEL à Ajaccio, et suivi un parcours de formation artistique complet : formation musicale, formation instrumentale, musique d’ensemble et orchestre. Durant ses études, elle a participé à de très nombreuses prestations de musique de chambre, d’orchestre ou en soliste. Sa passion pour le violon, sa rigueur dans le travail et ses qualités de concentration lui ont permis de mener brillamment en parallèle ses études musicales et générales.

Le Conservatoire de Corse Henri Tomasi qui l’a vue grandir, et toute l’équipe pédagogique qui l’a accompagnée durant ses années, lui souhaitent une belle réussite dans ses projets.

Marie FILIPPI

Adel HAKIMI a été admis sur concours en juin 2018 au Pôle Supérieur de Poitiers pour y poursuivre sa formation professionnelle.

Après avoir passé son CEM en piano, il se consacre à l’étude du clavecin avec Catherine ZIMMER. Passionné par la musique ancienne, il étudie le répertoire des grands compositeurs de cette époque ainsi que la basse continue. Il obtient son DEM de clavecin en avril 2018 ;  son projet personnel traite de la facture, de l’accord et des tempéraments anciens.

Durant ses études, il a participé à de très nombreuses prestations en tant que continuiste au sein de l’Ensemble de Musique ancienne et des ensembles de musique de chambre ou comme soliste.

Le Conservatoire de Corse Henri Tomasi lui souhaite de réussir pleinement ses études supérieures entre Conservatoire et Faculté.

Adel HAKIMI

Après son CEM en clavecin avec Catherine ZIMMER, Chloé BLUSSEAU a choisi  de suivre une formation d’ingénieur à Toulouse. Son école propose un parcours « musique-étude » qui lui permet de poursuivre sa formation en clavecin au CRR de Toulouse. Admise brillamment en 3ème cycle préprofessionnel, elle a déjà participé à plusieurs concerts au sein de l’Orchestre d’étudiants pour des programmes de musique baroque.

Le Conservatoire de Corse Henri Tomasi et les enseignants qui l’ont accompagnée durant ses 10 années d’étude à Ajaccio lui souhaitent de toujours savoir toujours allier la science et la musique avec toute sa sensibilité et rigueur.

Chloé BLUSSEAU

Thomas FOURNIL a montré durant ses études de piano avec Catherine ZIMMER et Delphine RODE en FM des talents d’improvisateur et de créateur. Après avoir obtenu son baccalauréat, il est parti en Angleterre où il a complété (et repris en anglais !) sa formation théorique pour s’orienter vers des études de composition à la Guildhall School of Music. Il va conclure cette année son cycle de formation par un Doctorat de composition. Très grand connaisseur des musiques de films dans son « jeune âge », il a exploré plusieurs domaines stylistiques pour se consacrer aujourd’hui aux instruments anciens et au « vieux romain », ancêtre du chant grégorien portant en lui les germes de nombreuses expressions musicales dont le chant corse.

Le Conservatoire de Corse Henri Tomasi et les enseignantes qui ont l’accompagné tout au long de son singulier parcours lui souhaitent de se réaliser comme compositeur et espèrent secrètement de jouer un jour « sa » musique.

Thomas FOURNIL

Suivi dans sa formation pianistique à Ajaccio depuis 2000 par Jean-Pierre RENUCCI puis JB Fonlupt et H. Chabert, Lisandru GAMBARELLI a présenté un remarquable CEM en 2009 puis le DEM en 2012. Il a poursuivi ses études au CRR de Saint Maur pour préparer son entrée dans un Conservatoire National Supérieur de Musique. Lors d’une plongée en apnée, sport qu’il pratiquait avec sa passion habituelle, il fut victime d’un accident qui nous l’a trop tôt enlevé. Il laisse à tous ceux qui l’ont connu le souvenir d’un garçon sensible, très musicien, rigoureux dans son travail, sérieux dans tout ce qu’il entreprenait. Une personne au grand cœur, et toujours le sourire aux lèvres.

Lisandru GAMBARELLI

Petru CASANOVA fut élève de Myriam OGNO au Conservatoire d’Ajaccio, pour le piano. Après un brillant CEM en compagnie de son ami Lisandru Gambarelli, il prépare son Diplôme d’Etudes Musicales auprès de Christophe BUKUDJIAN au Conservatoire Régional de Paris, qu’il obtient à l’unanimité en 2012.

Il sort diplômé du cycle de perfectionnement du Conservatoire de Saint-Maur-des-Fossés en 2014, puis intègre la classe de Gottlieb Wallisch et Fabrizio Chiovetta à la Haute Ecole de Musique de Genève, site de Neuchâtel. Il y obtient un Bachelor of Arts and Music et un master de pédagogie musicale. Il s’engage également avec passion dans la direction de chœur (titulaire à Yverdon et Champagne en Suisse) et d’harmonie (Cornaux, Suisse).

Il a l’occasion de recevoir les conseils précieux de grands pédagogues comme Laurent Cabasso, Edith Fischer, Jean-Baptiste Fonlupt, Marie-Josèphe Jude, Björn Lehmann, Svetlana Navassardyan, Romano Pallottini, Denir Pascal, Fernando Rossano, Elmundt Deutsch.

Prix d’excellence du Concours Ponte Cultura (Veru), il est amené à donner des récitals à Londres (Eglise St Michaels and all Angels), mais aussi à Paris (Festival d’Hiver du 19ème, et à la Mairie du 13ème arrondissement, en Ardèche (Festival Les Palets), ou encore en Corse (Festival Allegria, festival Cimbalata Academia). On a également pu l’entendre sur les ondes suisses (Radio Espace 2).

Convaincu que la musique est un partage, Petru travaille avec le baryton-basse Anthony Rivera, ils créent tous deux le duo “dasein” avec lequel ils sont régulièrement invités à se produire en récital.

Parallèlement à sa formation pianistique, Petru se passionne pour la musique ancienne et aborde le clavecin avec Catherine Zimmer et l’orgue auprès de Sébastien Roué. Il aura la chance de se former auprès de grands maîtres tels que Kenneth Gilbert, Sergio Vartolo, Umberto Forni, Stefano Intrieri, ou encore Maria-Cicilia Farina.

Petru CASANOVA

Pierre BOSSENNEC a étudié la flûte à bec et la musique ancienne avec Yves GROLLEMUND et Catherine ZIMMER jusqu’au CEM à Ajaccio. Il a participé à de très nombreuses prestations au sein de l’Ensemble de musique ancienne et comme soliste.

Il a obtenu son DEM de flûte à bec au CRR de Nice, puis il a été admis sur concours au CRR de Versailles et au Conservatoire de Bruxelles. Il a choisi finalement de partir en Belgique, puis, après 3 années d’étude de flûte  à bec et de musique  ancienne, il s’est orienté vers la « création sonore » dans un institut canadien.

Le Conservatoire de Corse Henri Tomasi et ses enseignants qui l’ont suivi durant toutes ses années sont heureux de ce parcours diversifié et lui souhaitent toute la réussite pour ses projets.

Pierre BOSSENNEC

Inscrite une des premières dans la classe de clavecin nouvellement créée en 2006, Alice DE MARI a suivi l’enseignement de Catherine ZIMMER qu’elle a conclu par un DEM en 2012. Elève très sérieuse, elle a mis au service de la musique baroque son grand sens musical. Elle a participé aux nombreuses prestations de l’Ensemble de musique ancienne d’Ajaccio. Lors d’un échange pédagogique avec le CRR de Nice, elle a interprété avec 3 autres étudiantes le célèbre « 4 clavecins » de Bach avec orchestre.

Elle s‘est engagée par la suite dans des études de droit européen en Allemagne.

Alice DE MARI

Elodie GRISCELLI a suivi sa formation de piano avec Jean Pierre RENUCCI et obtient brillamment le DEM en 1998. Elle poursuit ses études pianistiques au CRR de Boulogne-Billancourt.et complète sa formation au Real Conservatorio Superior de Madrid. En parallèle, elle valide une Licence de Musicologie à la Sorbonne. Elle intègre par la suite le CEFEDEM de Poitiers pour y obtenir son Diplôme d’Etat de piano. Très intéressée par la musique de chambre, elle est reconnue également comme accompagnatrice  (Versailles et Guildhall de Londres) et participe à plusieurs concours internationaux. Après avoir enseigné au CRR de Poitiers puis au CRD de Nîmes, elle est actuellement professeur au Conservatoire de Mantes la Jolie.

Elodie GRISCELLI

Elève de Bruno Jouvenel en violon, Laurence FELICI a présenté en 2008 un CEM de musique de chambre, dont le programme était le reflet de ses activités éclectiques de violoniste et de sa passion pour toutes les musiques : musique baroque, musique classique et moderne, sans oublier la musique traditionnelle corse qu’elle a pratiquée dès son plus jeune âge. Riche de ces répertoires complémentaires, elle a poursuivi des études de musicologie en université à Nice pour devenir professeur de musique en collège. Elle participe régulièrement aux stages musicaux comme enseignante de musique traditionnelle et intervient désormais dans le cadre de l’atelier de musique traditionnelle au Conservatoire Henri Tomasi, antenne d’Aiacciu.

Laurence FELICI

Il a suivi les 3 premiers cycles à Ajaccio avec Serge Lodi ainsi que Paul-Antoine de Rocca Serra,  violoncelle. Admis en 2015 au CRR de Nice, il y obtient un DEM de violoncelle. Il est lauréat de plusieurs concours (Ponte Culture, Mouans-Sartoux). Très intéressé par la musique de chambre, il participe à de nombreuses masters class et se produit en quatuor dans plusieurs festivals. Son souvenir le plus marquant est sa 1ère masters class à Ajaccio  avec le quatuor Ludwig, au cours de laquelle il a découvert le quatuor à cordes ;  c’est à cette occasion qu’il décidé d’en faire son métier. Il joue actuellement sur un violoncelle de Frank Ravatin dans le cadre d’un mécénat avec la Caisse d’Epargne Côte d’Azur.

Il a laissé au Conservatoire l’image d’un musicien très sérieux et travailleur, très impliqué dans tous les concerts, consacrant toute son énergie à sa passion musicale.

Les enseignants qui l’ont accompagné durant sa formation en Corse lui souhaite un beau parcours de musicien.

Hugo PIETRI

Il a suivi le cursus en clarinette avec Denys VIGNON jusqu’en 2015 à Ajaccio. Très impliqué dans les pratiques d’ensemble (orchestre, ensemble de clarinettes, musique de chambre) il s’intéressa aux différents styles musicaux, classiques, contemporains ou populaires. Durant ces années il a participé à de très nombreux concerts comme soliste ou en musique de chambre.
Il a été admis en 3ème cycle au CRR de Lyon en 2016 en classe de clarinette et prépare actuellement son DEM.
Il a commencé en parallèle à ses études de clarinette un cursus de direction d’orchestre (cours d’analyse musicale, d’harmonie, d’écriture et de direction) : dans le cadre de cette formation il est appelé à diriger régulièrement plusieurs orchestres d’étudiants. Il se destine aujourd’hui à une carrière de chef d’orchestre.
Le Conservatoire lui souhaite de se réaliser pleinement dans cette voie passionnante.

Paul VIGNON

Anna NUYTEN a été inscrite plusieurs années dans la classe de clavecin de Catherine ZIMMER avant de partir en Belgique. Elle y a poursuivi sa formation en clavecin, et également piano et orgue. Parallèlement elle a continué l’étude du chant qu’elle a complétée par une formation de chef de chœur. Elle est actuellement en masters de pédagogie et de chant à Gand. Elle est membre de plusieurs ensembles musicaux et prépare pour juillet 2019 un enregistrement d’œuvres de De Lassus.

Elle a laissé le souvenir d’une personne très musicienne douée d’une très grande motivation qui lui a permis de venir régulièrement à Ajaccio chaque semaine depuis l’Alta Rocca.

Les enseignants qui ont le plaisir de l’accompagner durant ses années ajacciennes lui souhaitent de poursuivre avec brio sa double carrière de chanteuse et de chef de chœur.

Anna NYUTEN

Léa ANTONA a étudié le violon avec Bruno JOUVENEL et a obtenu son CEM en 2010. Elle a participé à de nombreuses prestations publiques au sein de différents ensembles, en particulier celui de musique ancienne. Elle avait un goût et un style de jeu qui étaient remarquablement adapté à la musique baroque.

Après des études de « styliste d’intérieur », elle est revenue en Corse et se consacre en grande partie maintenant au chant traditionnel. Elle participe à nombreux festivals en compagnie de musiciens insulaires dont Antoine Ciosi dans son « ultimu giru ».

Elle a retrouvé en 2018 l’ensemble de musique baroque du Conservatoire pour un concert au Musée Fesch  « cantà è sunà ». Ses connaissances de ces deux expressions musicales ont permis de mettre en lumière avec beaucoup d’émotion les liens entre les musiques ancienne et traditionnelle.

Le Conservatoire et tous les enseignants qui l’ont suivie sont heureux d’avoir contribué à l’évolution de ce talent et souhaitent poursuivre les échanges et partages artistiques avec elle.

Léa ANTONA

Originaire de Corse, Aude PUCCETTI a beaucoup voyagé au cours de ses études. Elle étudie le violon à l’ENM d’Ajaccio avec Mr Jouvenel jusqu’en 1993, année où elle obtient son DEM. Elle poursuit  sa formation à Nice en Classes à horaires aménagés puis au Conservatoire supérieur de Paris. Après un Prix de Perfectionnement, elle se voit attribuer la prestigieuse Milka Scholarship qui lui permet de poursuivre un Master’s degree à Boston dans la classe de Michèle Auclair de 2000 à 2002 où son trio à cordes remporte la Chamber Music Honors Competition. En 2005 elle revient à Paris pour travailler avec les principaux orchestres parisiens avant d’intégrer en mai 2009 le pupitre des premiers violons de l’Orchestre National du Capitole de Toulouse. Elle se forme également au violon baroque au CRR de Toulouse en suivant le cursus de musique ancienne et obtient son diplôme avec mention Très Bien à l’Unanimité en 2013. En 2018 elle est sollicitée par l’orchestre de l’Opéra de Göteborg pour occuper un poste de chef d’attaque.

Le Conservatoire est fier de l’avoir accompagnée au commencement de son prestigieux parcours.

Aude PUCCETTI

Après des études de violon au Conservatoire de musique d’Ajaccio dans la classe de Bruno Jouvenel, puis au Conservatoire National de Région de Strasbourg, Louis CHAINTREUIL étudie l’alto à Strasbourg dans la classe de Claude Ducrocq où il obtient un Diplôme d’Etudes Musicales ainsi qu’un diplôme de perfectionnement. Parallèlement, il étudie la musicologie à l’Université de Strasbourg et y obtient une Maîtrise en 2003.
Il intègre en 2004 la classe d’alto de Wolfram Christ à la Musikhochschule de Fribourg en Brisgau en Allemagne et y obtient son diplôme en 2010.
En 2008, il intègre l’Orchestre de Chambre de Stuttgart, puis en 2009 obtient un contrat pour une saison à l’Orchestre du Gewandhaus de Leipzig.
Depuis 2010, il est membre de l’Orchestre de l’Opéra de Zürich.

Louis CHAINTREUIL

Céline PADRONA débute le violon à l’âge de neuf ans, en 1998, à l’ENMD d’Ajaccio dans la classe de Bruno Jouvenel. Après son accession au Cycle III, elle intègre en 2005 la classe de Marie Laurence Rocca à Aix-en-Provence, dans laquelle elle obtient son DEM mention très bien à
l’unanimité en 2008. Elle poursuit son cycle musical à Paris dans le conservatoire du 13eme avec Monsieur Eiichi Chijiwa et à la Schola Cantorum avec Monsieur Jean Lenert.

Elle intègre ensuite la classe de monsieur José Alvarez au conservatoire d’Aulnay-sous-Bois, où elle obtient en 2013 le prix de perfectionnement mention très bien à l’unanimité.
En 2016 elle présente le concours d’entrée au CRR de paris dans la classe de monsieur Richard Schmoucler, pour une formation au métier d’orchestre dans laquelle elle est reçue à l’unanimité.
La même année elle est reçue à l’unanimité à l’académie de l’orchestre de paris Elle y obtient en juin 2018 le diplôme du DFO mention très bien à l’unanimité avec les félicitations du jury.
Céline est actuellement supplémentaire à l’orchestre national d’île de France et à l’opéra de Tours.

Céline PADRONA

Violoniste et Altiste, Sacha PIETRI a commencé à l’âge de 9 ans le violon au CRD Henri TOMASI d’Ajaccio et durant huit ans étudie dans la classe de Bruno Jouvenel. Il poursuit ses études de violon au CRR de Nice où il obtient son CEM mention très bien. Il débute ensuite l’alto à l’Académie de Musique et de Danse RAINIER III où il obtient son DEM.

Premier prix ex aequo au Concours Jeune Talent Corse Ponte Cultura en 2015, demi-finaliste au Concours des Jeunes Altistes en 2018 à Strasbourg, Premier Prix « Palmes Académiques » des lauréats, AMOPA, Section de Monaco, il est durant l’année 2019 Alto Solo de l’Orchestre Français des Jeunes.

Il a fait partie de différents Orchestres comme, l’Orchestre Philharmonique de l’Opéra de Nice, l’Orchestre des Rencontres de la Méditerranée, l’Orchestre Symphonique des jeunes de la Corse, l’Orchestre International des Solistes de Monaco, ou l’Orchestre Français des Jeunes (OFJ).

Passionné de musique de chambre il fonde le quatuor H10 au CRR de Nice. Ce quatuor participe à de nombreux concerts et festivals dans la région PACA, notamment le Festival International de Quatuor à Cordes en Pays de Fayence.

En septembre 2020,Sacha réussit le concours d’entrée au CNSM de Lyon.

Sacha PIETRI

Après des études à l’Ecole Nationale de Musique et de Danse de Corse (aujourd’hui CRD « Henri Tomasi »), Lionel NICOLAY intègre le CRR de METZ où il obtient différents prix dont celui de Formation Musicale ainsi qu’une Licence de Musicologie.

Titulaire du Diplôme d’Etat de Formation Musicale obtenu au CEFEDEM de LORRAINE, il va enseigner dans différentes structures notamment aux CRR de Nancy et Metz, ainsi que sur Paris et sa région.

Auparavant, professeur de Formation Musicale au CRI du Tricastin, où il assurait la coordination du département, Lionel NICOLAY revient aux sources en novembre 2018 en obtenant un poste au CRD « Henri Tomasi » de Corse.

Pianiste mais également trompettiste, il privilégie la musique d’ensemble et joue dans diverses formations à géométrie variable (trio avec piano, trompette et clarinette ; sonate avec violon/violoncelle ; orchestres ; …), Il aborde également le travail de chœur dans son métier, ce qui l’amène à participer sur divers projets comme dernièrement « Carmina Burana » de C.ORFF ou dans un répertoire plus récent « Starmania », opéra rock de M.BERGER et L.PLAMONDON et « Les Misérables » de C-M SCHÖNBERG et A.BOUBLIL.

L’arrangement fait partie de ses passions et dans son parcours il côtoie des compositeurs tels que Pierre THILLOY (création de « L’Arche d’Alliance »), François SARHAN («Les Articulations de la Reine II »), Philippe LEROUX (« L, pour chœur ») ou encore en 2015 une collaboration avec le regretté Etienne PERRUCHON (création « Dianoura » pour chœur et orchestre avec l’Orchestre Philharmonique de Radio-France ainsi que la maîtrise de Radio-France et les Orchestres à L’Ecole de Livron-Loriol, Onet-le Château.

Ces collaborations autour de ces projets génèrent des rencontres et une interaction avec les classes de danses du Conservatoire de Metz mais aussi les élèves des « Beaux Arts » de Metz, Epinal et Trèves, et permettent à Lionel NICOLAY de développer son espace de créativité ainsi que de travailler sur un aspect complémentaire du concert/spectacle : la scénographie (« Architecture de Guerre, Espace de Mémoire », exposition/performance développée à l’initiative de la Grande Région Européenne ; « Projet Hôtel 2106 », composition personnelle en 4 tableaux pour percussions, voix, et danse, réalisée à l’Arsenal de Metz ; …).

Lionel NICOLAY

Originaire de Saint-Florent, Sandrine LUIGI découvre la guitare à l’âge de 8 ans. Après des études au Conservatoire de Bastia, un Premier Prix de guitare à l’unanimité au conservatoire de Marseille et une Licence en musicologie à l’université d’Aix-Marseille, elle est admise première nommée à l’unanimité au Conservatoire Supérieur de Musique de Paris en 2007 dans la classe d’Olivier Chassain. Elle y obtient un Master 2 avec mention très bien en 2011.

Particulièrement sensible à l’histoire de son instrument, Sandrine Luigi entreprend parallèlement des travaux de recherche et joue sur instruments d’époque (guitare romantique, lyre-guitare).
Très attachée à la musique de son île, elle compose et arrange des œuvres issues du répertoire traditionnel corse pour guitare. Elle joue pour la première partie de la tournée estivale 2018 d’I Muvrini et participe au concert des 40 ans d’A Filetta en février 2019.
Soliste et chambriste, elle crée en 2014 le duo Polycordes avec la claveciniste Catherine Zimmer, puis en 2016 le trio Polysons, qui est rejoint par le percussionniste Philippe Biondi.
Titulaire du Certificat d’Aptitude (CA), Sandrine Luigi enseigne actuellement au conservatoire de musique Henri Tomasi, à l’antenne de Bastia. En 2017, elle fonde et dirige depuisCorde in Bastia, un ensemble intergénérationnel de mandolinistes et de guitaristes. Depuis 2016, elle propose un parcours d’enseignement de la guitare classique, progressif et interactif, sur imusic-school, la première école de musique en ligne.
Son premier album, Polaris, est sorti en juin 2018. Sandrine Luigi jouera en novembre 2020 le concerto d’Aranjuez avec l’ensemble instrumental de Corse.

Sandrine LUIGI

Passionnée de musique depuis l’enfance, Juliana QUILICI a débuté le piano au Conservatoire d’Ajaccio dans la classe de Myriam Ogno qui m’a orienté vers ce métier.

A l’âge de 15 ans, lors d’une audition à Ajaccio, elle a l’opportunité de rencontrer Pascal Gallet et le rejoint à sa demande dans sa classe du Conservatoire de Montreuil. Après l’obtention d’un baccalauréat scientifique, elle poursuit ses études à l’Institut Technologique Européen des Métiers de la Musique du Mans (ITEMM) afin de suivre une formation en alternance (société Juste un piano, Paris – direction : Jacques Masson) durant 4 années afin de devenir technicien pianos.

Juliana QUILICI obtient le Brevet des Métiers d’Art de Technicien en Facture Instrumentale et les Diplômes d’Etudes Musicales en Formation Musicale, Analyse, Musique de Chambre et Piano mention Très Bien.

Elle continue alors de travailler, durant 3 années, dans l’entreprise qui l’a accueillie pour son alternance dans le but de consolider ses acquis et de gagner en expérience. Aujourd’hui, Juliana QUILICI est facteur de piano en Corse.

Juliana QUILICI

Marie MANFREDI a étudié la batterie au Conservatoire de Corse Henri Tomasi (antenne de Bastia) dans la classe de Jean-Claude PAOLINI où elle obtient son Diplôme d’Etudes Musicales (DEM) mention “Très Bien”.

Par la suite, elle enrichit son parcours de musicienne et de pédagogue grâce à de nombreuses expériences :

  • Batteur dans divers groupe en Corse dont l’Alba, le duo Seaside…
  • Batteur au Cirque d’Hiver de 2012 à 2018
  • Emissions de télévision (lives et enregistrements) : Gala Union des Artistes ; Vivement Dimanche ; Paname…
  • Masterclass et cours privés à Paris
  • Jury Conservatoire de Corse – Henri Tomasi
  • Depuis 2018, professeure de batterie au Conservatoire de Corse – Henri Tomasi, antenne de Bastia

Marie MANFREDI

Matisse COELHO MANDES a démarré sa formation en danse contemporaine au Conservatoire de Corse, antenne d’Ajaccio, avec Madame VIGNONS avant de poursuivre sa formation a l’Ecole Nationale de Danse de Marseille. A l’âge de 17 ans, il intègre la compagnie néo-classique Julien Lestel et la production Alexandra Cardinale (gala d’étoile) où il fera carrière pendant quatre belles années.

En parallèle, il anime des ateliers de danse-thérapie en EPHAD pour le bien-être des personnes à mobilité réduite et non-réduite, ou atteintes de pathologies telles que la maladie d’Alzheimer.

Désormais titulaire du Diplôme d’Etat de professeur de danse contemporaine, Matisse veut traverser le temps avec la conviction que la danse est possible pour tous, quels que soient le niveau, l’âge ou la capacité motrice. Au mois d’Octobre 2020, il crée sa compagnie “Corporis” avec sa premier création pour 8 danseurs « chrysalide ».

Matisse COELHO MANDES

Née à Bastia, Marie ORENGA commence à étudier le violon au Conservatoire de Corse dans les classes de nombreux professeurs. Elle poursuit sa formation dans les Conservatoires de Boulogne-Billancourt et Rueil-Malmaison dans les classes de Maryvonne LeDizès et Dominique Barbier, où elle obtient les premiers prix de Violon et de Musique de Chambre.

En 2007, elle intègre la Haute Ecole de Musique de Genève dans la classe de Marie-Annick Nicolas.

Elle bénéficie également de l’enseignement de Gábor Takács et Miguel Da Silva (Quatuor Ysaÿe) pour la musique de chambre.

En 2012, elle obtient brillamment un Master d’Interprétation et un Master de Pédagogie.

Marie Orenga joue régulièrement au sein de grandes formations symphoniques sous la direction de chefs d’orchestre tels que K.Yamada, S.Rattle, G.Dudamel, J. Lopez-Cobos, K.Nagano, E.Krivine, L. Slatkin… ainsi qu’en diverses formations de musique de chambre, en France et à l’étranger (Chine, Turquie, Venezuela, Suède, Algérie, Espagne…).

Elle est membre de l’Ensemble Des Equilibres, du Trio Sedici, et depuis 2019 du Liberquartet, spécialisé dans la musique de Astor Piazzolla.

Marie Orenga se produit également en soliste avec orchestre.

La concertiste et pédagogue Marie-Annick Nicolas l’invite régulièrement à participer en qualité d’assistante à ses Master-Classes d’été au Château de Chasselas, ainsi qu’en concert dans des programmes à deux violons.

Depuis septembre 2016, elle enseigne au CRD de Valence-Romans.

Marie ORENGA